Ubiquity et quix : Je veux prendre les commandes du web !

J’ai découvert l’informatique avec un vieux coucou sous dos 6.22 dont se séparait une entreprise qui avait eu la bonne idée de mal formater le disque. Je n’avais pas l’ombre d’un manuel, ça se passait en ligne de commande et c’était en anglais. Mais j’ai eu la bonne idée de taper help. J’ai donc fait le tour des commandes, des explications, j’ai compris la logique et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce que contenait ce disque dur au passé brumeux.

J’en ai gardé quelques réflexes et un goût certain pour ces commandes d’une logique sans faille. Je tape help, j’ai de l’aide. C’est simple, c’est porteur de sens, c’est efficace.

help fire

Hurry ! Call firemen on 0118 999 881 999 119 7253

Oui mais voilà, maintenant c’est sur le web que ça se passe, et c’est quand même un sacré bordel. Par exemple, si je dois chercher le synonyme de rouflaquette, il faut que j’aille sur un site de synonymes, que je tape le mot dans leur moteur de recherche et que j’attende le résultat. Et si dans la foulée je veux connaître la définition précise de rouflaquette parce que j’ai comme un doute quand je dis « je mangerai bien une rouflaquette » , il faut que je reproduise la même opération. Lire la suite