A croire certains blogueurs, le net sera bientôt un cimetière

L’année dernière, j’avais écrit un article qui s’appelait N’enterrons pas Myspace trop vite. Cet article, je pourrai presque le décliner à l’infini.

Il devient en effet difficile de passer une semaine sans qu’on enterre un réseau social ou une startup suite à une annonce, la sortie d’un graphe qui pointe vers le bas émanant d’un obscur cabinet d’analyse ou, pire encore, parce qu’on n’y trouve pas, soi, une utilité.

Ca m’agace. Lire la suite