C’est Orangina Rouge qui aurait dû faire (ou pas) la blague sur les roux, pas Orangina.

Hier soir, Orangina a diffusé ce statut sur sa page fan, accompagné d’une affiche du dernier film de la saga :

Orangina n'aime pas les roux ?

Evidemment ce post copié-collé (sic) d’une boutade qui a fait le tour du net (merci MSVK pour le tuyau) a fait le buzz très peu de temps après. Peu importe le mal que j’en pense, les réactions ont été diverses et je ne vais pas m’essayer à analyser un éventuel bad buzz, c’est à la fois inutile et prématuré.

Non, je vais plutôt m’attarder sur la rédaction, parce qu’après tout c’est (aussi) mon métier.

Revenons à nos girafes, Orangina a été prompt à réagir et a diffusé 2 tweets :

Le post sur facebook.com/orangina est bien sur de l’humour ! ;) Orangina Rouge aime juste beaucoup ( trop ) la provocation ! #orangina

Rassurez vous ce n’est pas un stagiaire mais Orangina Rouge l’auteur du post. Et on lui faire sortir des excuses !

Hormis une grosse faute, ce qui est frappant ici c’est que c’est maintenant Orangina Rouge l’auteur du statut, alors que sur la page fan, aucune mention n’en était faite.

Orangina Rouge est certes un produit mais aussi un personnage méchant. Donc s’il dit quelque chose de stupide, c’est normal, puisqu’il est provocateur et méchant. L’excuse est plutôt bien trouvée, mais c’est une excuse … qui arrive donc après coup.

Orangina Rouge, naturellement méchante

Si je devais reprocher quelque chose à Orangina et Fred&Farid (leur agence), au delà du contenu, c’est d’avoir oublié à quel point c’est le contexte qui définit la façon dont sera appréciée une boutade. Il FALLAIT que ce soit Orangina Rouge qui parle !

Ca aurait permis de désengager la marque en tant qu’institution, de faire passer la pilule et, accessoirement, d’installer un peu plus le personnage de Rouge, qui est à mon sens trop peu utilisé pour qu’on comprenne facilement que c’est lui qui trolle, et non Orangina.

 

Il faut écrire pour que le lecteur ait direct le panneau /!\ C’EST DE L’HUMOUR /!\ qui clignote devant ses yeux ébahis. Tu génères des réactions, t’en auras des négatives mais sûrement moins, et t’as toute latitude pour répondre « c’est pas Orangina c’est Rouge » dans les commentaires.. Exemple qui vaut ce qu’il vaut :

Vous avez vu le dernier Harry Potter ? Orangina Rouge n’a pas aimé : « Harry Potter c’est n’importe quoi, encore la magie on veut bien, les balais qui volent pourquoi pas mais un roux qui a des amis ? »

Il y a certainement mieux à trouver, plus fun, plus « Orangina » , mais ce qui importe c’est qu’on a apporté un contexte là où il n’y en avait pas : Rouge sort du ciné et donne son avis en son âme et conscience. Elle est méchante donc ce qu’elle dit est méchant… et ça fait rire (ou pas) parce que l’humiliation c’est le grand kiff des méchants. Bref, on fait parler un personnage, on raconte une histoire et on tente d’imprimer aussi profond que possible dans la tête du lecteur que ce n’est que de l’humour. Un peu balourd certes, mais si ce n’est pas la marque qui le dit, c’est déjà ça de pris …

PS : si vous voulez voir un bel exemple de réaction face à un début de controverse, allez voir sur la page Orangina, ils ont vraiment bien joué le coup.

  • Voilà qui est bien dit !

  • Anonyme

    Et merci pour le visuel je viens de comprendre ce que la panthère fichait dans l’histoire

  • D’où le lien entre : TADAM la panthère et orangina rouge !!!!!!!