Ubiquity et quix : Je veux prendre les commandes du web !

J’ai découvert l’informatique avec un vieux coucou sous dos 6.22 dont se séparait une entreprise qui avait eu la bonne idée de mal formater le disque. Je n’avais pas l’ombre d’un manuel, ça se passait en ligne de commande et c’était en anglais. Mais j’ai eu la bonne idée de taper help. J’ai donc fait le tour des commandes, des explications, j’ai compris la logique et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce que contenait ce disque dur au passé brumeux.

J’en ai gardé quelques réflexes et un goût certain pour ces commandes d’une logique sans faille. Je tape help, j’ai de l’aide. C’est simple, c’est porteur de sens, c’est efficace.

help fire

Hurry ! Call firemen on 0118 999 881 999 119 7253

Oui mais voilà, maintenant c’est sur le web que ça se passe, et c’est quand même un sacré bordel. Par exemple, si je dois chercher le synonyme de rouflaquette, il faut que j’aille sur un site de synonymes, que je tape le mot dans leur moteur de recherche et que j’attende le résultat. Et si dans la foulée je veux connaître la définition précise de rouflaquette parce que j’ai comme un doute quand je dis « je mangerai bien une rouflaquette » , il faut que je reproduise la même opération.

Mine de rien c’est une sacrée perte de temps. Le problème est connu, les initiatives pour faciliter la vie sur le web sont légion, depuis les widgets de netvibes jusqu’aux calculs et conversions faisables directement sur google. Mais le problème reste entier !

Le projet Ubiquity

Et puis j’ai découvert Ubiquity, un plugin initialement développé au sein de Mozilla Labs par Aza Raskin, petit génie des interfaces utilisateurs (il a 26 ans !) dont on entend reparler ces jours ci. Ubiquity est un plugin expérimental dont l’objectif est de commander le web directement avec le langage, un peu comme ces bonnes vieilles lignes de commande.

Aza Raskin explique ce qu’est Ubiquity dans cette vidéo, assez explicite.

Ubiquity for Firefox from Aza Raskin on Vimeo.

Et il a résumé en une image la finalité de l’expérience Ubiquity :

On n’en est pas encore là mais le plugin rend déjà de fiers services. Il agit comme une surcouche du navigateur, qu’on appelle via un raccourci clavier. Une invite de commande s’affiche et il suffit de taper les commandes que le plugin comprend :

traduction de rouflaquette via ubiquity

La surcouche affiche alors le résultat demandé, sans avoir à passer par le service en question.

Ubiquity : commande map Paris Bastille

Ubiquity permet à n’importe qui d’ajouter une commande via des scripts et la liste des possibilités est déjà plutôt longue, de la recherche simple jusqu’au raccourcisseur d’url en passant par le statut facebook.

Le plugin est officiellement en standby vu que Raskin a d’autres chats à fouetter mais il a tout de même été mis à jour récemment grâce à sa communauté et fonctionne plutôt bien. L’apprentissage est rapide, le gain de temps considérable et l’expérience globale très prometteuse.

Quix

Dans la même veine qu’Ubiquity, Quix est un service qui permet d’agir sur le web via des commandes simples.
Quix

Contrairement au plugin de Mozilla Labs, Quix est un bookmarklet compatible avec la plupart des navigateurs, dont les navigateurs mobiles. Si les commandes sont centralisées grâce à l’applet, Quix ouvre directement les sites qu’il commande pour afficher les résultats. L’auteur a prévu la possibilité d’ajouter ses propres commandes, ce qui à mon avis est essentiel pour assurer la pérennité d’un tel outil.

What’s next ?

A mon sens, des projets comme Ubiquity ou Quix sont des précurseurs de ce que sera le web dans les années à venir : centré sur l’utilisateur, sémantique et … simple. On va sûrement voir fleurir ce genre d’initiatives et ce ne serait pas étonnant qu’un navigateur en vienne à offrir ces possibilités nativement. Si Mozilla Labs a initié le mouvement, Google serait le candidat idéal pour offrir un tel service vu son leadership dans le domaine des services web et le développement toujours plus impressionnant de son écosystème. On en reparle dans quelques années !